sexe-sous-douche

Le sexe, c’est cool, la douche, aussi, alors pourquoi ne pas mixer les deux ? Je te livre aujourd’hui quelques tips efficaces pour que ça ne parte pas en cacahuète. Personne n’a envie de se fracturer le coccyx !


La peau bien glissante, l’eau chaude, les vapeurs agréables… hmm on se sent déjà dans le bain ! Tu en as très envie ? Tu te poses quelques questions sur l’usage du préservatif dans l’eau et l’effet ventouse ? Allez, on décortique tout ensemble !

1. NON l’eau n’est pas un lubrifiant

En effet, mon cher Watson, l’eau assèche les parois du vagin. Même si elle fait bien glisser les caresses sur le torse, pendant la pénétration, c’est moins chouette. Je te conseille d’utiliser un lubrifiant si tu sens que tu ne mouilles pas suffisamment (ou que ton / ta partenaire manque de cyprine).

Avec un préservatif, tu peux utiliser ta salive pour faire de la bonne glissade ! Par contre, tu ne peux pas utiliser de lubrifiant à base d’huile. Tu dois donc en trouver un à base d’eau. Si tu n’utilises pas de préservatif, tu peux utiliser de l’huile de coco, d’olive ou encore de l’huile d’amande douce ! Des produits que l’on trouve en cuisine, chouette, non ? Sinon, sache qu’il existe une grande variété de lubrifiants à base d’huile dans le commerce.

2. OUI tu peux utiliser un préservatif externe

Posé au préalable, c’est-à-dire avant de rentrer dans l’eau ou d’être sous l’eau, le préservatif est un moyen de contraception fiable pour des moments de joie sous-marine. Le plus souvent, les préservatifs se déchirent à cause d’une mauvaise lubrification, d’où l’importance des lubrifiants mentionnés ci-dessus.

Je te rappelle que le préservatif se pose sur un pénis en érection. Il te suffit d’en presser l’embout afin de ne pas créer de bulle d’air et de le dérouler jusqu’à la racine du sexe. Attention à tes ongles qui peuvent déchirer ou fragiliser le préservatif s’ils sont longs.

3. Gare aux savons et aux mycoses, mon enfant

On ne le dira jamais assez, mais tu ne mettras jamais de savon dans un vagin ni sur une vulve, mon cher Robert. Le savon décape littéralement la flore vaginale et la fragilise considérablement. C’est ce qui peut provoquer de sympathiques mycoses. Ton sexe se nettoie tout seul de l’intérieur grâce aux pertes blanches.

Tout ce que tu peux faire pour rester dans les normes de l’hygiène intergalactique, c’est savonner ton Mont de Vénus et rincer ta vulve à l’eau claire. Voilà, c’est tout. Eh oui, ton sexe a une odeur remplie de bonnes phéromones qui servent à exciter ton / ta partenaire. C’est tout à fait normal ! En revanche, si elle dégage une vieille odeur de chaussette, il s’agit peut-être d’une vilaine mycose !

Toi même tu sais, on a tous fait pipi dans la piscine. En faisant l’amour sous l’eau, tu exposes ton vagin à de nombreuses bactéries. Tu prendras garde également au chlore et au sel de la mer, très abrasifs pour le vagin ! Ils peuvent occasionner des mycoses et transformer un moment plaisant en plusieurs jours de calvaire. Pas cool, Martine. Rince toi bien à l’eau claire et, si tu es sensible, pratique le sexe maritime avec modération.

 

4. Le fameux effet ventouse

Rassure-toi, c’est très rare. Pour prévenir ce petit désagrément, il suffit d’insérer l’objet ou le sexe de ton choix une fois ton vagin sous l’eau ! Ainsi, tu minimises les risques. Pas d’air ? Pas d’ventouse.

sexe-ventouse

Si c’est sous la douche, le risque est quasi-nul. Je parle surtout des cas où il te prendrait l’envie de t’ébattre dans un bain ou dans une piscine. Veille à ce que personne d’autre ne soit aux alentours. Faire l’amour en public est passible d’une amende et, surtout, tu pourrais heurter la sensibilité de certaines personnes.

 

5. Ca glisse, ça glisse et c’est dangereux !

Personne n’est à l’abri d’une côté fêlée pendant un rapport sexuel sous la douche. Je te propose une première solution gratuite : t’accrocher au robinet comme si ta vie en dépendait et crisper tes doigts de pieds pour éviter une chute malencontreuse.

La solution payante ? L’achat et l’utilisation de ventouses (encore les ventouses !) à accrocher sur les carreaux de douche. Ces poignées te permettront de prendre un appui stable et de te sentir beaucoup plus en sécurité. Si tu es un.e fana du sexe aquatique, autant investir dans une ventouse “spéciale sexe” ! La sécurité qui en découle pourra te permettre de tester encore plus de positions folichonnes. C’est pas magique ?

Je te laisse entre les bonnes mains de Clemity Jane qui en dit beaucoup plus sur ces ventouses. Elle parle même d’un produit magique au goût de fruit rouge… ça te tente ? Allez, va voir !


Hé si l’article t’a plu, partage-le, ça me ferait super plaisir et ça pourrait aider un.e pote ! Bisous et prends soin de toi !

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *