virginité-première-fois

Tu t’inquiètes pour ta virginité ? Tu as peur du sang et de la douleur ? Je te livre aujourd’hui quelques explications sur ton hymen et son fonctionnement. Ta vie pourrait changer à tout jamais !


Le concept de virginité s’applique rarement aux hommes. On flic les femmes, on cherche à détecter la trace de sang après la nuit de noce depuis des siècles ! Ensuite, on nous range dans deux catégories : les putes, celles qui ont déjà eu des rapports sexuels et les madones, les vraies femmes pures. Pourtant, on ne parle jamais d’hommes purs et d’hommes putes !

Mais qu’est-ce que ça veut dire au juste tout ce bazar ? Est-ce toutes les femmes et toutes les personnes avec des vagins saignent même si elles n’ont jamais été pénétrées ? On va vraiment percer ton hymen comme on perce la toile tendue d’un tambour ? C’est la panique ! Mais ne t’inquiète pas Monique (rime), je suis là pour toi !

L’hymen se déchire-t-il ?

Je suis toujours révoltée et triste de voir que beaucoup de femmes pensent que l’hymen doit être “percé” lors de la première pénétration vaginale. Mais si l’hymen était une membrane qui recouvrait l’entièreté du vagin, comment tes règles feraient-elles pour s’écouler ?

Bon, c’est une chose qui arrive ! Certaines personnes ont ce type d’hymens et elles sont très rares. En général, le problème est découvert lors des premières règles. Le sang ne s’écoule pas et engendre des dommages physiques. Une intervention chirurgicale est alors nécessaire !

Je t’invite à regarder ton vagin. Tu ne verras normalement rien l’obstruer ! Et c’est tant mieux, car l’hymen est une membrane qui se manifeste sous différentes formes. Il est situé à l’endroit le plus étroit de ton vagin, là, oui oui, à l’entrée, et est parfaitement élastique. Sous l’excitation, ton hymen se décontracte avec ton vagin : ils deviennent parfaitement élastiques. Encore heureux ! Nous sommes sensées pouvoir éjecter des bébés (pour parler avec humour…).

 

Si cela t’intéresse, je pourrais aborder les différentes formes d’hymens dans un futur article, mais en attendant tout ce que tu dois savoir, c’est que ton hymen peut, au pire, se déchirer partiellement lors d’un rapport sexuel mal lubrifié ou forcé, mais jamais se percer !

Le saignement, un indicateur réel ?

Je vais répondre clairement : saigner lors d’un rapport sexuel ne fait pas de toi une vierge ! D’ailleurs, aucun examen gynécologique ne peut déterminer et attester de ta virginité. Même si ce type d’examens est encore pratiqué par des médecins peu scrupuleux à la demande des parents, il est totalement aberrant ! Tu l’auras compris, ça m’énerve un petit peu.

 

Pour parler du sang lors de la première pénétration vaginale, certaines femmes saignent, d’autres non. Tout dépend de l’élasticité de ton hymen et de ton vagin. Mais avec une bonne lubrification et une bonne dose d’excitation, en général, tout se passe sans encombre. Dans tous les cas, si tu ressens la moindre douleur, tu as parfaitement le droit d’arrêter et de reprendre après.

Prenons le cas d’une jeune femme ayant vécu sa première pénétration vaginale. Imaginons que son rapport se déroule très bien, mais qu’elle ait légèrement saigné. Son hymen et son vagin sont bien faits : ils se répareront d’eux-mêmes et très vite ! Imaginons que ses parents, peu informés et très traditionnels, l’emmènent chez le médecin pour attester de sa virginité. Eh bien, le jour de son examen, son hymen sera entièrement réparé ! Le médecin dira donc d’elle qu’elle est vierge.

Voilà pourquoi c’est ridicule, stressant et humiliant pour les femmes. Il faudrait qu’on nous lâche les fesses et que l’on arrête de se préoccuper de notre virginité comme de notre bien le plus précieux.

Je suis vierge ou pas alors ?

Bon les filles et les garçons, arrêtons de laisser les autres décider à notre place ! Il existe une multitude de premières fois et la première pénétration vaginale en est une parmi des milliers. Pourquoi ce serait à elle de résumer le concept du rapport sexuel et surtout de déterminer notre virginité ? Faut lui donner un gros coup de pied aux fesses et se poser deux minutes…

Les lesbiennes, du coup, elles sont vierges toute leur vie ? Ça m’étonnerait qu’elles se foutent la pression, parce que la virginité est un concept : c’est toi qui décides du moment à partir duquel tu n’es plus vierge. C’est toi qui décides des pratiques qui définissent ta sexualité. Tu peux choisir de ne plus être vierge sans jamais vouloir introduire un zizi dans ton vagin. Tu es libre ! Tu fais comme tu veux ! C’est ton merveilleux corps.


Si cet article t’a plu, je t’invite à lire mes 10 conseils pour réussir sa première fois ! On se rejoint dans l’espace commentaires pour sexpliquer ?

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *